Chroniques /  RétroFusées /  Movie map /  Ovnis /  Dossiers /  Blu-rays 
 
Précédent Suivant

Echo

L’envie d’Hollywood de titiller la corde nostalgique chez les trentenaires actuels à présent parents (ex enfants des 80’s dont nous faisons partis donc)  n’est plus un secret. Entre des « Gardiens de la galaxie » estampillé « vintage star wars », Super 8 de J.J. Abrams qui cite Spielberg du début à la fin ou encore les nombreux remakes de films cultes des années 80, jamais on a autant baigné dans cette époque. Il n’était que logique que le bon vieux Found footage mette son nez là-dedans.

echo critiqueSynopsis : Tuck, Munch et Alex sont les meilleurs amis du monde. Mais la construction d’une autoroute passant à travers leur quartier force leur famille à déménager et menace leur amitié. Quelques jours avant leur départ, le groupe découvre une série d’étranges messages cryptés sur leur smartphone. Convaincus que cela cache quelque chose, ils décident de se lancer ensemble dans une dernière aventure.

Une bande de gosses inséparables, une menace d’expropriation, l’appel de l’aventure… Si tu connais tes classiques normalement tu reconnais le début des « Goonies », film culte de toute une génération. Avec en plus un petit gros qui s’appelle Munch , impossible de ne pas penser à cet Indiana Jones junior, et c’est tant mieux ! L’hommage est juste visible ce qu’il faut pour les connaisseurs et ne tombe pas dans le clin d’œil évident.  Au rayon des inspirations on retrouve aussi bien sûr « E.T. » avec cette intrigue basée sur le retour d’un extraterrestre chez lui, et la menace des autorités avides d’expériences. Et c’est tout aussi bien vu car la menace des adultes (plus rapides, plus puissants) sur ces gosses en déroute est tout aussi angoissante qu’il y a 30 ans chez Spielberg.
echo critique

Après Willy le borgne, la carte des étoiles... et le trésor de l'espace.

Alors que le parti pris du found footage fait craindre d’abord d’avoir un sentiment d’être devant son écran d’ordi pendant 1h30, et limiter la largeur du langage cinématographique, Dave Green (dont c’est le premier film) arrive non seulement à  nous faire oublier le procédé tant il zappe d’une caméra à l’autre (camescope, smartphone, etc.) mais va même jusqu’ à trouver une justification réelle à ce filmage, puisque l’alien ne peut voir que via les cameras en question. On se retrouve alors à voir tantôt ce que l’alien voit, tantôt ce que les enfants voient, faisant naitre rapidement un sentiment d’immersion assez jubilatoire (Aaaah remonter sur un vélo cross et partir avec son sac à dos).
echo critique
Trop bien l'appli... mais elle sert à quoi ?

Les jeunes acteurs (on voit très peu d’adultes) ne déméritent pas et sont tous non seulement convaincants mais aussi attachants. Chacun a ses fêlures, ses moments drôles, ses peurs, et permet de s’identifier à ces gosses normaux pris dans une aventure dingue. Et encore on ne vous parle même pas de l’alien en question qui est sans doute la boule de ferraille la plus craquante qu’on ait encore vu à ce jour (enfin nous on en veut un comme ça en tout cas).
echo critique

Aaaaaww !!

« Echo » est donc un vibrant hommage aux « Goonies » et « E.T »., avec les bonnes idées de moins appuyer les clins d’œil à la « Super 8 », mais aussi d’éviter intelligemment une happy end trop prévisible. Un film au capital sympathie énorme qui s’il manque parfois de rythme emporte l’adhésion grâce à sa capacité à réveiller en nous le gamin de 9 ans qui rêve d’aventures extraordinaires. Arriver à faire ça avec du found footage, nous on dit bravo. Et vive Amblin bien sûr.

Pr Wicked

 

Précédent Suivant
Share



Un film de Dave Green
Avec Teo Halm, Brian Bradley, Reese Hartwig

Tag : science fiction, amblin, spielberg, found footage


DANS LA MEME GALAXIE

Les Goonies
Star trek into darkness
Retour vers le futur
Les âmes vagabondes
Looper - Interview avec Rian Johnson

Commentaires

Laisser un commentaire
Contrôle : 1+3= (Réponse : 4)
Pseudo
Commentaire