Bambi

slide

Après vous avoir laissés dans les oreilles de Dumbo, voici venir le petit faon le plus craquant de l’univers, avec Bambi. Le dimanche n’est-il pas idéal pour une balade dans les bois ? Hmmm ?

 

Un peu d’histoire pour frimer en société :

Bambi sort un an après Dumbo qui avait servi à Disney à se renflouer (la seconde guerre plombant les recettes internationales). Le studio peut donc renouer avec l’ambition qui caractérise son animation. Première difficulté, zéro humain. Un film entièrement animalier. Pour animer ces animaux, Walt exige autant de réalisme que pour l’animation des humains dans Blanche Neige. Et ce pour 1.7 million $ contre les 2 millions de « Pinocchio » (Walt coupe 12 minutes pour rentrer dans les frais). Il n’empêche le défi est relevé grâce au même travail photo réaliste que sur les films précédents. Quant aux décors de la forêt, c’est l’artiste chinois Tyrus Wong qui s’en chargea et fît un véritable travail d’impressionniste sur les paysages américains.
bambi sketch woods
Pourquoi le regarder :

-Parce qu’il n’est pas si chiant qu’on dit. C’est vrai qu’il ne se passe pas grand-chose dans ces 70 minutes. On est même bien en peine de résumer le film autrement que par « C’est l’histoire d’un faon qui nait et qui grandit ». Mais l’intérêt est là. Dans le temps qui passe et la beauté de ces instants de vie.

-Pour Panpan, qui est si choupi que vous avez forcément déjà eu une peluche de lui. Avouez quand même, il est drôle, il est trognon, et en plus il tape du pied quand il tombe amoureux. Cuteness level 1000.

-Parce que jamais la nature n’a été si belle. Les décors de Tyrus Wong, la neige qui tombe, le passage des saisons, c’est juste un ravissement visuel de tous les instants. La scène de l’incendie est elle aussi sublime.

Parce qu’il apprendra à vos gosses que vous allez mourir. Quoi ? Ben si c’est utile ! Vous n’aurez pas à le faire vous-même comme ça ! Quand vos mioches vous demanderons « Mais…toi aussi tu vas mourir comme la maman de Bambi ? », vous n’aurez plus qu’à répondre « ben ouais ! ».

Aaaaaw !

Aaaaaw !


La scène culte :

Une fois vu, une seule scène reste en tête, celle du feu de forêt et de la mort de la mère.
Après l’installation d’un climat beau et calme, des piou pious et de la poésie, ces sadiques chez Disney foutent le feu et bute une maman. BIM ! C’est traumatisant, mais foutrement prenant même pour un adulte. Sans compter que la mise en scène angoissante est elle aussi excellente. Après ça vous n’emmènerez plus jamais votre mère dans les bois, ni d’allumettes d’ailleurs.

La fin du moooonde !

La fin du moooonde !

Voilà, maintenant que vous avez finis de lire ça, si vous avez 1h10 devant vous, vous savez quoi faire. Ce petit faon a séduit le monde entier, rammaser des prix à la pelle et fonctionne encore sur toutes les générations.  Alors, révisez ce classique, ou on vous chasse dans les bois !

Bambi
  • 5.00 / 6 6
1 vote, 5.00 avg. rating (83% score)

Share this post Leave a comment

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *