Hot spot – test blu ray

slide

Surtout connu pour son premier (et culte) film « Easy Rider » en 1969, on a trop souvent tendance à oublier que Dennis Hopper a été assez actif derrière la caméra vers les années 90. Et c’est un tort. Preuve en est la sortie de son « Hot Spot » (1990) en HD grâce à wild side, qui nous rappelle que l’homme savait décidément s’y prendre pour mettre en image le fin fond de l’Amérique.

Synopsis : Le mystérieux Harry Madox est engagé comme vendeur de voitures dans une petite ville paisible du Texas. Il fait la connaissance de la gentille et naïve Gloria, et de la torride Dolly, la femme de son patron. Entretenant une liaison avec les deux femmes, il s’intéresse également de très près à la banque locale…

Note film – 4/6
Un escroc, une brune innocente, une blonde fatale… Bienvenue dans un film noir pur jus. Enfin néo noir
. La vraie force de séduction du film est qu’il photographié, cadré, éclairé et même joué comme « Boulevard du crépuscule » ou « Le facteur sonne toujours deux fois » ; Mais qu’il est explicitement ancré dans notre monde moderne. Toujours entre rétro et moderne, on y trouve un Don Johnson sexy en diable, qui on le sait d’avance va se faire trimbaler par le bout du nez. Si le film prend son temps pour s’installer et traine un peu la patte en longueur, il est assez difficile de résister au charme de l’ambiance et des personnages mis en place par Hopper. Un thriller noir et moite à déguster avec un bourbon et une clope (avec ou sans modération à vous de voir).

hot spot test blu ray

Torride dés la première minute

Note image – 5/6

Qu’est que ça fait plaisir de voir des films des années 80/90 traités comme il se doit en HD. Hopper était rappelons le photographe et autant vous dire que pour son film noir caniculaire il nous ré gale l’œil de tons chauds le jours, et de néons phosphorescents la nuit. Une ambiance que ce master rend à merveille, tant dans les clairs que les obscurs. Avec juste ce qu’il faut de grain cinéma pour garder le charme du film, la chaleur des corps est quasi palpable. Un bonheur.

hot spot test blu ray

Sale temps pour un voyou

Note son – 5/6 :
Il est toujours difficile de noter le son d’un film aux ambiances feutrées. Mais on ne trouvera rien à dire du côté de la piste des dialogue parfaitement équilibrée avec celle de la B.O. jouissivement retro avec son saxophone lancinant. Pas de surround de la mort évidement, mais le boulot est fait proprement

Note Bonus – 3/6 :
On comprend bien que le réalisateur n’étant plus parmi nous, une interview était impossible, à moins de posséder un Ouija. Wild side se tourne donc vers une masterclass de Hopper donnée à la cinémathèque en 2008. Passionnante. Il y parle longuement de la méthode de l’actor studio, de Brando , de James Dean, c’est du petit lait. Problème : Rien à voir avec Hot Spot. Du coup le côté « On vous met ça, parce qu’ on n’ a rien d’autre », est un peu flagrant et c’est dommage.
Intéressant mais à côté de la plaque. Une analyse de film par un spécialiste du film noir eut été autrement plus pertinente

hot spot test blu ray hopper.par.hopper.1280x720
Note globale – 4/6 :
Hot spot mérite la découverte. Un film noir moderne filmé à l’ancienne avec conviction dans une photographie superbement rendue, et avec des acteurs qui collent tous à leurs personnages aussi stéréotypés soient- ils. On regrette juste d’être perplexe devant un unique bonus qui malgré sa qualité tombe à côté de la plaque .

Hot spot – test blu ray
  • 4.00 / 6 6
1 vote, 4.00 avg. rating (74% score)

Share this post Leave a comment

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *