La fête à la maison: 20 ans après

slide

Un plan aérien au dessus du Golden gate, une famille qui court dans un parc, une voix rocailleuse. Oui, on te parle bien du générique le plus cool des 90’s. Nous on avait dans les 12 ans, et D.J. était notre amoureuse. Danny était le papa le plus gentil du monde, Jesse notre oncle Rock n’ roll qu’on voulait tous, et Joey le genre d’adulte rigolo qu’on voulait devenir. Bref regarder « La fête à la maison » c’était retrouver sa famille rêvée. 25 ans plus tard, ils reviennent. (Re) Bienvenue chez les Tanners.

Synopsis : D.J. a trois garçons. Manque de bol (malédiction des Tanners oblige) son mari pompier est mort. Après un été passé dans la maison familial, a se faire réconfortée/aidée par les oncles /sœurs/etc. elle va se retrouver seule à gérer ses enfants. Stéphanie sa petite sœur et l’inoxydable Kimmy décident d’emménager pour l’aider

On ne vous fera pas le couplet sur « Haaa lalalala encore un rebot/come back, sequel, etc. » Non. Parce qu’à la seconde où le retour de la série avec tout le casting original (hormis les Olsen) a été annoncé on a hurlé « FUCK YEAH ». Et c’est sans doute la première chose à prendre en compte avant de se lancer dans un bon binge watching en règle de Fuller House sur Netflix. Etiez vous fan ou non. Seconde question les séries familiales bon enfant des 90’s vous manquent elles ? Si à ces deux questions les réponses sont non, passez votre chemin. Parce que « Fuller House » est tout ce que les fans que nous sommes en attendait : léger, superficiel, parfois idiot, des un peu grave, et tout finit toujours bien. Bref c’est une petite boite à remonter le temps, loin des séries déprimantes de fins du monde/ monstres qui nous entourent.

la fête à la maison 20 ans après critique

Ah la famille …

Vous n’imaginez même pas la vague de frissons qui nous a parcouru quand on a redécouvert la maison Tanner. Cet escalier. Ce sous sol. Ce canapé. Tout à l’identique d’avant. Comme si rien n’avait bougé. Un peu comme redécouvrir sa maison d’enfance. Ça fait un truc. Surtout quand on a soit même grandit et donc qu’on a le même âge que D.J et des gosses à soit. Ce sentiment de cycle éternel à la « Roi Lion » est assez troublant et très émouvant. Les mêmes rires enregistrés, les mêmes hurlements du public quand les acteurs entrent dans la pièce pour la première fois. Mais le tout n’est pas que nostalgique. Non ici on joue beaucoup aussi la carte « méta », c’est à dire faire parler les personnages comme s’ils étaient conscient du revival lui même. Des commentaires sur les Olsen twins , sur les enfants acteurs, sur les reboots, ça n’arrête pas et c’est assez savoureux. Un équilibre Nostalgie/modernité qui fonctionne parfaitement pour amener la série au 21éme siècle, tout en gardant la patte d’origine.

la fête à la maison 20 ans après critique

Ah kimmy…

Et puis il y a la famille. Là c’est carrément les larmes qui montent. Revoir réunis dans la même pièce D.J. Stéphanie, Kimmy adultes, entourés de Danny, Joey , Jessie et Rebecca dans leur cinquantaine.. Ouh la vache… C’est un truc à vous faire ressortir votre collec’ de pin’s ! Et le perso de Steve l’ex amour de DJ au bord du harcèlement est tellement drôle. Encore une fois on n’a pas à se pâmer devant des prestations d’acteurs dingues. Ce n’était déjà pas le cas avant. Ce qui compte c’est l’alchimie, cette cohésion, ce sentiment de retrouver la famille, et les voir toujours aussi proches.

la fête à la maison 20 ans après critique

oui John Stamos est encore plus beau gosse aujourd’hui…

Est ce que « Fuller house » est une grande série ? Non. C’est simplement une pure sitcom, légère, insouciante et drôle qui aurait eut sa place dans les 90’s. Des thèmes, au ton en passant par les décors, ou la manière de filmer, c’est du pur « Sauvé par le gong »/ « La fête à la maison » . Un peu plus mature, beaucoup plus méta, et jouissivement régressif. C’est foutrement rafraichissant ces temps ci. Welcome back to the (full ) house people. Et vivement la saison 2 déjà commandée.

La fête à la maison: 20 ans après
  • 5.00 / 6 6
1 vote, 5.00 avg. rating (83% score)

Share this post Leave a comment

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *