Top 10 James Bond

slide

A l’occasion de la sortie de SPECTRE, on s’est dit que ce serait bien de vous éclairer sur les films de la franchise qu’il vous faut absolument voir et ceux que vous pouvez oublier. Voilà donc notre top Bond. Secoué et non agité.

 

 

 

 

10 – Le monde ne suffit pas (1999)
monde ne suffit pas blu ray top bondParce que Brosnan est le second meilleur Bond après Sean Connery:
classe et smart. Cet opus bien qu’un peu longuet en son milieu avec un scénario trop linéaire mérite tout de même de figurer dans ce top parce qu’il a cette incroyable scène d’ouverture sur la Tamise, précédée d’une évasion Bondienne drôle et musclée et aussi un désamorçage de bombe dans un pipeline assez grisante . Bien que Robert Carlyle soit un méchant sous exploité, et que Denise Richards serve juste de lolos ambulants « Le monde ne suffit pas » s’en tire avec les honneurs . Un Bond divertissant bien que pas inoubliable.

 

 

 

 

 

9 – Tuer n’est pas jouer (1987)
tuer n'est pas jouer blu ray top bondCe pauvre Timothy Dalton aurait mérité de faire plus que deux Bond, parce qu’il avait vraiment la classe. « Tuer n’est pas jouer » était, après six Roger Moore qui semblait s’ennuyer dans le rôle, un vrai retour au source. Retour à l’espionnage des premiers Connery, à la guerre froide et au contre espionnage. On passe par l’inévitable citadelle imprenable dans la montagne et la poursuite dans la neige mais le tout adopte principalement un rythme lent qui tient le suspens, proche des premiers Bond. On regrettera quand même toute cette partie dans le désert qui ne sert à rien sauf donner le change côté débauche d’explosions. Typique des années 80, mais bien meilleur que « Permis de tuer », pâle copie du premier Indiana Jones.

 

 

 
8 – On ne vit que deux fois (1967)
on en vit que deux fois blu ray top 10 bondClairement pas le meilleur Connery qui avait déjà dit à l’époque en avoir assez de jouer 007. Mais le scénario de Roald Dahl, basé sur Dr No, est truffé d’idées géniales. De l’ouverture où  Bond se fait tuer, à la base cachée sous un faux lac, sans oublier Donald Pleasance iconique en Blofeld scarifié et son chat blanc, le film est une succession de moments mémorables. Le charme opère une dernière fois avant que Sean Connery ne rempile une fois de trop dans le ridicule « Les diamants sont éternels ».

 

 

 

 
7- Au service secret de sa majesté (1969)
au service secret de sa majesté blu ray top bondLongtemps sous-estimé à cause d’un Georges Lazenby clairement pas taillé pour succéder à Sean Connery, ce film est pourtant le meilleur depuis Goldfinger. Loin de l’escalade aux gadgets dOpération tonnerre et On ne vit que deux fois, ce film plein d’humour inaugure la première aventure de Bond dans une forteresse neigeuse imprenable et les poursuites en ski qui vont avec. Ajoutez un casting parfait avec Telly Savalas (Kojak) en excellent Blofeld et Diana Rigg (« Chapeau melon et bottes de cuir ») en futur Mme Bond dans l’unique Bond où 007 se marie et où le vernis du macho laisse apparaitre un homme amoureux. L’un des Bond au scénario le plus réussit qui pose la base de nombreux remakes ratés dans la suite de la franchise.

 

 

6 – James Bond contre Dr No (1962)
Dr no blu ray top bondOui c’est le premier, et il faut lui rendre hommage pour avoir donné naissance à un mythe. Mais il n’arrive qu’en 6éme position car soyons honnêtes, on s’ennuie pas mal. Question de budget le premier film adapté fut tiré du livre qui coutait le moins cher à adapter. On ne peut pourtant pas le négliger parce que la première apparition de Sean Connery au casino est culte, tout comme Ursula Andress sur cette plage ou encore le méchant mégalo nucléaire emblématique premier d’une longue série. Charmant et culte, à défaut d’être excitant.

 

 

 

 

 

5- Goldeneye (1995)
Goldeneye blu ray top bondAprès 30 ans de machisme éhonté le mythe se confronte enfin à son image de playboy suranné des sixties. Bond doit évoluer. Le premier film de Brosnan est la première renaissance de Bond avant le retour aux sources totales de Casino Royale. Pour la première fois Bond est dominé par les femmes. La vile Famke Janssen en dominatrice, Moneypenny qui le menace de harcèlement sexuel, M remplacé par une femme qui le traite de dinosaure macho… Les temps sont durs pour les mâles dominants. Même 006 remet en cause la raison d’être de toutes les missions passées de Bond. Et pourtant on reste encré dans la légende avec l’Aston Martin de Goldfinger et le thème musical soul avec Tina Turner. Une réflexion intéressante sur la modernisation du personnage et une aventure formidablement excitante.

 

 

 
4- Casino Royale (2006)
Casino Royale blu ray top bondMartin Campbell offre aux fans de bond 11 ans après son « Goldeneye », la seconde renaissance de Bond. Oui le mec est doué. Plus approfondie que la remise en question de ses valeurs de macho et de son rapport au monde moderne, le film remonte carrément à la genèse de 007 lorsqu’il n’était que 07. Un début en noir et blanc parfait qui fait écho à ce retour en arrière et une exploration formidable des traumatismes qui ont fait que James est devenu Bond. On sent une nouvelle ère commencer, loin de l’image de superman, moins drôle, plus marqué par les traumas de la vie,  et fatalement plus intéressante.

 

 

 
3 – Skyfall (2012)
skyfall blu ray top bondUne bombe atomique. Sam Mendes confirme l’attention portée au personnage entamée dans « Casino Royale », prend le mythe du Bond surhomme, et le désosse, pour en arriver au plus profond du personnage. Le film commence comme un film d’action des années 2000, arrive sur une dynamique très années 90 et finit avec une esthétique dépouillée typiquement 70’s. Pour tout amoureux de Bond voir son personnage adoré disséqué avec autant de soin et de justesse est irrésistible. N’oublions pas l’incroyable Javier Bardem proche d’un Joker à la Nolan et du méchant Sean Bean dans Goldeneye. Sublime introspection d’une icône vieille de 50 ans en pleine réinvention. On ne pouvait rêver meilleur anniversaire.

 

 

 


2 –  Bons baisers de Russie (1963)

bons baisers de russie blu rayClassique.  un second film qui continue à installer après le premier opus Dr No  les figures incontournables de la franchise : la sensualité d’un Bond obsédé par les femmes, une tonne de gadgets, et la volonté de livrer des scènes visuellement marquantes.  Plus rythmé, plus drôle, plus spectaculaire, considéré à juste titre encore à ce jour comme un des meilleurs Bond, même par Spielberg qui en prit toutes les scènes clés dans Indiana Jones et la dernière croisade (Rats, sous terrains, Venise, Hors Bords, blonde traitresse). Un must incontournable et indémodable.

 

 

 

 


1- Goldfinger (1964)
Goldfinger blu ray top bondIl aura fallu à Bond trois films pour arriver à sa forme définitive
. Goldfinger est un James Bond au sommet de son raffinement et de sa sophistication. Bardé de gadgets, d’images mythiques, de sexualité débordante, de costumes raffinés et de dangers insoupçonnés. La quintessence de Bond tel qu’il est ancré dans l’inconscient collectif… Sublime, iconique, séminal, s’il ne devait en rester qu’un ce serait celui-là. Rares sont les opus à atteindre un tel équilibre entre aventure et sophistication élégante. Une réussite qui tient aussi et surtout au fait que Bond a un ennemi enfin à sa hauteur qui lui en fera baver. Pussy Galore, Le gros chinois au chapeau, Fort Knox…
« Vous espérez me faire parler , »
-« Non Mr Bond ! J’espère que vous mourrez ! »

Classique.

 

 

 
Voila chers passagers, vous savez ce qu’il vous reste a faire avant d’aller en salles le 11/11/2015. Zou, on révise !


Top 10 James Bond
  • 6.00 / 6 6
1 vote, 6.00 avg. rating (91% score)

Share this post Leave a comment

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *